Comment utiliser le crowdsourcing pour valider les études de marché ?

personnes assises en rond discutent crowdsourcing

Les techniques traditionnelles d’étude de marché, comme les interviews clients et le benchmark de la concurrence sont d’excellents moyens pour les entreprises de découvrir des lacunes importantes sur le marché et de développer de nouvelles idées de produits et services. Mais une fois que vous avez ces bonnes idées, que faire pour les valider ? Le crowdsourcing !

Grâce au crowdsourcing, il n’a jamais été aussi facile de valider vos études de marché et de tester de nouvelles idées tout en donnant la parole à vos clients à travers le numérique.

Dans cet article, nous allons expliquer la relation entre les études de marché et le crowdsourcing, et vous montrer comment ils peuvent fonctionner ensemble. En utilisant les meilleures parties de chacune de ces techniques d’innovation, vous pouvez découvrir et valider de nouvelles idées rapidement et efficacement. Tout d’abord, commençons par quelques définitions.

Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

L’étude de marché consiste à recueillir des informations sur les besoins et les préférences des consommateurs.

Il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple que de distribuer des échantillons gratuits de produits et de demander l’avis des clients, ou de mener des études approfondies avec des analyses statistiques détaillées.

L’étude de marché traditionnelle est une technique que les entreprises utilisent longtemps. Celle-ci intègre :

  • Interviews clients : Les entreprises demandent simplement à leurs clients (en groupe ou individuellement) ce qu’ils pensent de leurs produits ou services, et les améliorations éventuelles à apporter.
  • Tests utilisateurs : Pendant la phase de développement du produit, les entreprises peuvent tester de nouveaux produits (avec la méthode du Design Thinking) auprès de groupes d’utilisateurs sélectionnés pour participer au processus de développement du produit.
  • Groupes de discussion : Pour approfondir ce que les consommateurs recherchent dans l’expérience client, les entreprises peuvent réunir des groupes de discussion selon différentes thématiques. Cette pratique est courante dans le milieu du cinéma, où les groupes de discussion aident l’entreprise à affiner leur produit final.
  • Analyse de la concurrence : L’étude de marché ne concerne pas seulement les clients – elle implique également un benchmark approfondi des produits et services proposés par les concurrents. Cela peut aider les entreprises à combler l’écart entre leurs produits et ceux de leurs concurrents.
  • Identification des tendances : L’identification et le suivi des tendances en matière de ventes, de rentabilité et de technologies émergentes aident les entreprises à garder une longueur d’avance et à rester compétitives. L’identification des tendances permet aux entreprises de mieux répondre à la demande des consommateurs.

Les études de marché modernes sont toujours en train de changer et d’évoluer, les entreprises cherchant des moyens de trouver des informations sur les consommateurs grâce à des technologies telles que la blockchain et les insights expérientiels.

Il y a aussi l’émergence des études de marché à 360 degrés, où les entreprises ne se contentent pas de rechercher comment les clients utilisent et interagissent avec leurs produits, mais examinent comment leurs produits interagissent avec d’autres produits.

Avantages et inconvénients des études de marché

  • Recueillir de nouvelles idées : Les consommateurs sont souvent enclins à partager leurs réflexions, suggestions, expériences. Parfois il suffit de demander.
  • Comparer les produits : Les études de marché permettent aux entreprises de comparer leurs produits à ceux de leurs concurrents, en examinant leurs forces et leurs faiblesses.
  • Un moyen sûr de tester des concepts : Les groupes de discussion sont un moyen peu risqué pour les entreprises de tester de nouvelles orientations. Plutôt que de lancer un produit au grand public, une entreprise peut le présenter à des groupes sélectionnés et restreints de manière confidentielle.
  • Combinaison de techniques de recherche : Les études de marché offrent aux entreprises un moyen de combiner la recherche qualitative (par exemple, les groupes de discussion approfondis, la segmentation de la clientèle) et la recherche quantitative (par exemple, les résultats d’enquêtes, l’analyse des big data).

Cependant, ces techniques d’étude de marché impliquent également :

  • Ressources nécessaires : Les études de marché ne sont pas bon marché. Pour inciter les clients à participer aux entretiens et aux groupes de discussion, les entreprises doivent généralement proposer une récompense (incentive). Ensuite, il faut compter le temps et les efforts consacrés à l’analyse des résultats.
  • Réservoir d’idées limité : La qualité des études de marché dépend de celle des clients qui y participent. Bien que les études de marché puissent déboucher sur la découverte d’idées intéressantes, le processus est par définition limité, car seul un groupe de personnes sélectionnées peut y participer.
  • Engagement en termes de temps : En dehors de l’engagement financier, l’étude de marché peut également prendre beaucoup de temps pour être menée à bien. Même si une entreprise confie son étude de marché à une société spécialisée, le processus demande beaucoup d’efforts.

Compte tenu de ces limitations, de nombreuses entreprises se tournent désormais vers le crowdsourcing comme alternative aux études de marché traditionnelles.

Qu’est-ce que le crowdsourcing ?

Le crowdsourcing est une méthode consistant à engager un grand groupe de personnes pour répondre à un problème défini. Généralement, le crowdsourcing se fait via des communautés en ligne, mais aussi par d’autres moyens.

Le crowdsourcing est une forme d’Open Innovation et présente de nombreuses similitudes avec la co-création. En invitant un groupe de consommateurs à répondre à un problème spécifique, les entreprises peuvent utiliser le crowdsourcing pour découvrir des idées et des solutions inattendues.

3 types de crowdsourcing selon la typologie de la tâche à effectuer. Source : Harvard Business Review France

En pratique, le crowdsourcing fait appel aux techniques suivantes :

  • Concours d’idées : Les entreprises invitent les clients et les utilisateurs à se mesurer les uns aux autres en soumettant des propositions de nouveaux produits, services ou solutions. C’est un excellent moyen de trouver de nouvelles idées et de gamifier le crowdsourcing.
  • Collecte de données sur les applications mobiles : Certaines entreprises intègrent une boucle de rétroaction dans leurs applications, ce qui signifie que les informations provenant des consommateurs améliorent constamment l’expérience utilisateur. Google Maps est un bon exemple, chaque utilisateur contribuant à rendre l’application plus précise.
  • Le freelancing rémunéré : Le crowdsourcing n’est pas toujours gratuit. Parfois, les entreprises ont besoin de l’expertise d’un groupe plus large, et la meilleure façon de l’obtenir est de payer des freelances via des plateformes comme Upwork, Fiverr ou 99designs.
  • Avis et commentaires : Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui écrivent et soumettent des avis en ligne sur presque tout : restaurants, salles de sport, lieux de spectacle, et même des sites naturels. Cette activité étant si courante, il est facile de ne pas voir qu’il s’agit en fait d’une forme de crowdsourcing.

Les réseaux sociaux ont radicalement changé la façon dont les entreprises recherchent de nouvelles idées. Des plateformes comme Twitter et Facebook donnent aux entreprises du monde entier un accès direct à leurs communautés de fans et d’utilisateurs.

Aujourd’hui, le crowdsourcing est utilisé pour trouver des solutions à des problèmes allant du séquençage du génome humain aux lieux de concert, les saveurs des chips et même les questions des débats publics pour les candidats politiques.

Test ADN crowdsourcing
Le crowdsourcing a même été utilisé pour cartographier le génome humain. Source : Genome.gov

Cependant, avant de vous lancer dans le crowdsourcing de nouvelles idées, assurez-vous de bien vous préparer.

Avantages et inconvénients du crowdsourcing

Le crowdsourcing d’idées présente des avantages surprenants pour les entreprises :

  • Une génération d’idées plus rapide : En invitant un plus grand nombre de consommateurs à apporter leurs connaissances et leurs idées, les entreprises peuvent trouver des solutions et résoudre des problèmes beaucoup plus rapidement. Pour les projets dont la deadline est urgente, cela fait toute la différence.
  • Un plus grand réservoir d’expertise : Le crowdsourcing permet aux entreprises d’accéder à un réservoir plus large de talents, d’expérience et d’expertise pour résoudre les problèmes. Cela signifie que les entreprises peuvent sortir du statu quo traditionnel et innover en agilité.
  • Une charge de gestion moindre : Parce que le crowdsourcing est un peu plus distant que les autres techniques d’innovation, il implique également une charge de gestion réduite pour les entreprises, c’est une véritable bouée de sauvetage.
  • Des idées inattendues : Le crowdsourcing peut donner naissance à des idées vraiment inattendues. Et bien souvent, ce sont les plus rentables. Par exemple, sans la plateforme “My Starbucks Idea“, Starbucks n’aurait peut-être jamais découvert le cake pop.
  • Buzz marketing : En incluant un élément de compétition, le crowdsourcing devient un exercice instantanément engageant, aidant les entreprises à créer un buzz marketing pour leurs nouveaux produits. Pour exemple, il suffit de regarder la campagne de MobCraft sur la bière.
crowdsourcing cake pop starbucks
Le crowdsourcing permet le lancement de nouveaux produits, comme le cake pop. Source : Starbucks

Malgré tous ces avantages, le crowdsourcing implique également d’autres facteurs :

  • Une définition claire du problème : Pour tirer le meilleur parti du crowdsourcing, une entreprise doit avoir une définition précise du problème. Sans cette définition dès le départ, les clients et les utilisateurs ne sauront pas comment apporter leurs meilleures idées.
  • Divulgation commerciale : Le crowdsourcing implique de donner des informations. Par exemple, avant qu’Unilever puisse recourir au crowdsourcing pour trouver des solutions de fabrication, l’entreprise doit décrire le problème qu’elle tente de résoudre. C’est pourquoi le crowdsourcing n’est pas approprié pour les projets impliquant la propriété intellectuelle ou des informations commerciales sensibles.
  • Risque de résultats inadaptés : Avec le crowdsourcing, il n’y a aucun moyen de prédire où le processus va aller. Avec une mauvaise définition du problème ou des règles incomplètes, les entreprises peuvent se retrouver avec des solutions non souhaitées.
  • Analyse commerciale : Même les meilleures suggestions du crowdsourcing nécessitent une couche d’analyse commerciale indépendante pour être testées et vérifiées. Sans cette analyse, vous risquez de sélectionner un produit non rentable.

Laquelle de ces 2 techniques d’innovation est la plus pertinente ?

Les études de marché et le crowdsourcing sont tous deux d’excellentes techniques permettant aux entreprises de stimuler l’innovation et de découvrir leurs futurs produits best-seller.

La principale différence entre ces 2 techniques est une question d’échelle. Les entreprises réalisent des études de marché traditionnelles à une échelle plus petite et plus limitée, tandis que le crowdsourcing consiste à inviter un grand nombre de consommateurs.

Compte tenu des avantages et des inconvénients évoqués ci-dessus, la question de savoir s’il faut utiliser les études de marché ou le crowdsourcing pour trouver de nouvelles idées se résume aux facteurs suivants :

  • Portée du projet : Cherchez-vous à obtenir un retour d’information sur des produits ou des services existants, ou voulez-vous découvrir la prochaine idée révolutionnaire ? Cherchez-vous des moyens d’améliorer le statu quo, ou êtes-vous ouvert à de nouvelles idées radicales et inattendues ?
  • Sensibilité commerciale : Cherchez-vous une solution à une problématique commercialement sensible, ou à un problème impliquant une propriété intellectuelle précieuse ? Ou êtes-vous simplement à la recherche d’idées sur la manière de donner à vos clients des solutions précises à leurs besoins ?
  • Style de gestion : Préférez-vous trouver des idées au sein d’un groupe restreint et bien défini, ou êtes-vous prêt à être un peu plus large et à confier la question à un nombre de consommateurs plus conséquent ?
Graphique représentant les zones de « go » et de « no-go » en fonction des bénéfices espérés et du montant d’une campagne réussie de crowdsourcing. Source : Harvard Business Review France

Quelle que soit votre réponse à ces questions, ne désespérez pas : vous n’avez pas à choisir entre les études de marché et le crowdsourcing. Au contraire, vous pouvez tirer le meilleur de ces deux techniques en combinant étude de marché et crowdsourcing.

Nous allons maintenant vous montrer comment.

Comment combiner études de marché et crowdsourcing ?

Au premier abord, ces deux techniques peuvent sembler être des processus complètement distincts. Cependant, il existe de nombreuses synergies entre les études de marché et le crowdsourcing :

  • Ces 2 techniques visent à renforcer l’avantage concurrentiel d’une entreprise en proposant de nouveaux produits et services innovants.
  • Les 2 techniques impliquent la collecte et l’étude du comportement des concurrents, notamment en comparant et en analysant les informations sur les produits.
  • Les 2 techniques recherchent des informations commercialement utiles, bien que l’une utilise un groupe prédéfini et que l’autre renvoie la question à un groupe plus large et moins défini.

En réalité, les entreprises peuvent combiner ces deux techniques en utilisant le crowdsourcing pour valider les résultats d’une étude de marché existante.

Études de marché et crowdsourcing combinés

À titre d’exemple pratique, disons que vous dirigez une entreprise de boissons. Vous décidez de lancer un nouveau parfum de chocolat chaud pour fêter les vacances d’hiver.

crowdsourcing chocolat chaud
Le crowdsourcing serait un excellent moyen de choisir le chocolat chaud gagnant. Source : Spruce Eats

Tout d’abord, vous pourriez mener une étude de marché grâce à des groupes de discussion et d’interviews clients pour découvrir ce que les consommateurs apprécient le plus dans vos produits existants, leurs habitudes de consommation pendant la période hivernale et tout autre facteur pertinent.

Ensuite, vous pourriez utiliser cette recherche pour établir une liste restreinte de nouveaux produits potentiellement viables et soumettre ces nouveaux produits à un vote, le produit gagnant étant dévoilé à temps pour la période des fêtes.

Ce processus en deux étapes permettrait non seulement d’approfondir la compréhension des clients, mais aussi de susciter l’intérêt des fans et de constituer un groupe de clients prêts à acheter le nouveau produit.

Les avantages de la combinaison des études de marché et du crowdsourcing

En combinant les études de marché et le crowdsourcing, les entreprises peuvent tirer le meilleur de ces deux techniques, ce qui leur permet d’obtenir des idées de qualité et un large éventail de connaissances.

En trouvant des idées grâce à des études de marché, puis en les validant avec les consommateurs, les entreprises peuvent orienter le crowdsourcing vers des sujets spécifiques et à fort potentiel. De cette façon, les efforts de crowdsourcing sont plus ciblés et efficaces, et ne font perdre de temps à personne.

En utilisant ce processus en 2 étapes, les entreprises peuvent également s’assurer qu’il existe un besoin avéré pour un nouveau produit ou service avant de le lancer. En s’appuyant sur les études de marché et le crowdsourcing, il est plus probable qu’une nouvelle idée trouve un fort écho auprès de nouveaux clients.

Pour les entreprises, combiner ces deux techniques signifie également :

  • Développement plus rapide des produits : Une recherche approfondie prend du temps, mais sourcer les avis des consommateurs pour valider les idées présélectionnées peut faciliter et accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits. En effet, le crowdsourcing permet d’affiner le développement des produits.
  • Une collecte de données plus facile : En soumettant une liste de produits présélectionnés à un panel de consommateurs, une entreprise peut accéder à un pool de données plus large et plus précis provenant des prospects et des clients. C’est bien plus facile que de mener des entretiens avec des clients ou des groupes de discussion.
  • Validation des idées en temps réel : Le crowdsourcing est un excellent moyen de tester et de valider des idées en temps réel. Plutôt que de soumettre une liste restreinte de nouveaux produits à des groupes de discussion, les entreprises peuvent obtenir rapidement une réponse spontanée des consommateurs directement en ligne.
  • Réduction des coûts d’idéation : Beaucoup d’entreprises n’ont pas les ressources nécessaires pour financer des groupes de discussion approfondis ou des études à long terme. En exploitant le pouvoir du crowdsourcing, les entreprises peuvent obtenir les mêmes informations à un coût moindre.

Exemple concret : La communauté Insight de DeWalt

La communauté DeWalt Insight est un excellent exemple d’une entreprise qui combine une étude de marché approfondie avec l’expertise du public pour créer de nouveaux produits innovants.

La communauté Insight de DeWalt permet à la société d’outillage électrique de s’engager auprès de ses consommateurs & fans les plus dévoués : les professionnels de la constructions et les bricoleurs particuliers. En cultivant cette communauté d’utilisateurs et en les récompensant pour leur contribution, DeWalt a créé un énorme atout concurrentiel.

crowdsourcing communauté insight dewalt
La communauté Insight de DeWalt a contribué à concevoir ses produits les plus innovants. Source : Homebase Lumber

Lorsqu’elle développe des idées, DeWalt utilise sa communauté Insight en ligne pour tester et valider les produits présélectionnés lors d’études de marché. De cette façon, l’entreprise économise du temps et des efforts en jaugeant la réaction des clients à une échelle plus petite et plus facile à gérer.

Ce processus en deux étapes aide l’entreprise à tirer le meilleur parti de ses études de marché. En validant les idées de produits présélectionnés par l’évaluation de milliers de fans inconditionnels, DeWalt peut affiner les nouveaux produits avant qu’ils n’arrivent dans les rayons.

Utiliser le crowdsourcing pour valider votre étude de marché

Dans le monde des affaires, avoir accès aux meilleures idées est une question de survie.

Que vous trouviez ces idées par le biais de formes traditionnelles d’études de marché, comme les entretiens avec les clients et les groupes de discussion, ou que vous exploitiez la puissance du crowdsourcing par le biais de concours d’idées ou d’Open Innovation, vous devez trouver un moyen de donner à vos consommateurs ce qu’ils désirent le plus.

Cependant, vous n’avez pas besoin de choisir entre l’étude de marché et le crowdsourcing. Au contraire, vous pouvez établir une liste restreinte des idées les plus prometteuses grâce à une étude de marché, puis valider ces idées par un crowdsourcing en ligne.

Cela permet non seulement d’accélérer le processus d’innovation, mais aussi de se concentrer sur des options viables pour de nouveaux produits et services et de développer un marché existant pour ces produits avant de les lancer sur le marché.

En utilisant cette approche en deux étapes, votre étude de marché devient beaucoup plus utile, et votre crowdsourcing beaucoup plus ciblé. Pour vous et vos clients, c’est gagnant-gagnant.

Donc, la prochaine fois que vous hésiterez entre l’étude de marché et le crowdsourcing, souvenez-vous : vous n’avez pas à choisir l’un ou l’autre. Au contraire, vous pouvez faire les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *