Innovation : 5 méthodes de créativité pour générer des idées

photo clip art think outside the box

Au XXe siècle, Coco Chanel a été la première créatrice à innover en utilisant le jersey (grâce à des méthodes de créativité simples et peu coûteuses).

À l’époque, le jersey était un tissu peu coûteux utilisé uniquement pour les sous-vêtements masculins. Clairement inspirée des vêtements pour homme, Chanel fait le choix d’utiliser le jersey pour le public féminin. Les tissus plus chers ayant été rationnés pendant la Première Guerre mondiale, Chanel achète le tissu à bas prix et utilise ce tissu confortable et fonctionnel dans ses créations. Devenue icône de la mode, après une enfance pauvre, elle se distingue par une personnalité marquante et un talent hors-norme.

Ce n’est là qu’un exemple d’esprit créatif en mesure de proposer des solution pragmatiques et innovantes. Et elle n’est pas la seule. Avoir un esprit créatif est une compétence qui peut être apprise et perfectionnée.

Qu’est-ce que la pensée créative et la pensée critique ?

photo de fenêtre blanche fermée

La pensée créative consiste à s’atteler à la réalisation de projets par des méthodes et des idées nouvelles et peu conventionnelles – en d’autres termes, à sortir des sentiers battus. Aussi connue sous le nom de pensée divergente. Vous connaissez peut-être le terme “pensée critique”, qui est plus analytique dans la mesure où il s’agit d’évaluer des idées existantes plutôt que d’en créer de nouvelles.

Qu’est-ce que la pensée latérale ?

La pensée latérale est une méthode de pensée créative dans laquelle il est courant d’utiliser la logique et le raisonnement pour construire des schémas de pensée et trouver des solutions qui ne sont pas immédiatement évidentes.

Edward de Bono a inventé ce terme en 1967, avec sa méthode dite des 6 chapeaux de la réflexion. Une approche qui incite à prendre du recul et observer une situation donnée sous six angles différents, 6 modes de pensées distincts ou “filtres” matérialisés par 6 chapeaux de 6 couleurs différentes.

Methode 6 chapeaux

La pensée latérale se distingue de la pensée verticale, méthode traditionnelle de résolution de problèmes étape par étape.

L’exemple classique utilisé par de Bono est celui du Jugement de Salomon. Dans ce récit, le roi Salomon était chargé de régler un litige entre deux femmes prétendant être la mère d’un enfant. En utilisant la pensée latérale, Salomon a proposé de couper le bébé en deux et de donner à chaque femme une moitié. Cette décision a révélé la vérité : alors que la 1ère femme acceptait les conditions, l’autre a supplié Salomon de donner le bébé à sa rivale pour éviter de nuire à l’enfant, se révélant ainsi être la vraie mère. Véritable preuve d’une pensée latérale, la solution est à sa surface d’une simplicité trompeuse, alors que son processus de développement implique des capacités de réflexion complexes.

Quelles sont les compétences en matière de pensée créative ?

Il n’est pas nécessaire d’être dans une discipline créative telle que les arts visuels ou du spectacle pour faire preuve de créativité. Bien que la pensée créative est une alliée précieuse dans les professions artistiques, vous pouvez appliquer le processus à un large éventail d’autres domaines.

Par exemple, l’orateur grec Démosthène a été raillé la première fois qu’il a prononcé un discours en public. Pour affirmer ses compétences, il s’est entraîné avec une bouche pleine de pierres. Il se retirait dans une grotte pour s’entraîner pendant des mois, et se rasait un côté de la tête pour s’empêcher de quitter la grotte, sachant qu’on se moquerait de lui s’il le faisait.

Il existe plusieurs compétences que vous pouvez développer pour profiter des avantages de ces techniques. Parmi les compétences de créativité, on peut citer :

  • L’expérimentation
  • Des points de vue opposés
  • Poser des questions
  • Communication
  • Organisation

Quels sont les avantages de la pensée créative ?

La pensée créative fait partie intégrante de l’activité intellectuelle. L’utilisation de la pensée créative amène un changement d’état d’esprit pour passer à l’action.

Penser de manière créative peut également vous permettre de développer des idées qui pourraient vous amener à proposer de nouvelles innovations.

De nombreux grands penseurs et entrepreneurs sont ou ont été des penseurs créatifs ont fait certaines des plus grandes découvertes et inventions de tous les temps : Marie Curie, Steve Jobs, Nikola Tesla, Ada Lovelace… la liste est infinie. Si nombre de ces innovateurs de génie avaient des idées et des méthodes peu ordinaires, leurs résultats parlent d’eux-mêmes ; ils ont fait du monde moderne ce qu’il est.

Comment développer sa pensée créative ?

Si ce talent ne vous vient pas naturellement, il existe plusieurs techniques que vous pouvez utiliser pour vous former et faire monter en compétences vos collègues pour faire de la créativité une facilitatrice.

1. Faire un brainstorming

homme en chemise grise à manches longues debout devant un mur de post-it

Les sessions de brainstorming peuvent contribuer à générer des idées. Elles peuvent être particulièrement efficaces si vous avez une grande équipe, car vous serez en mesure de générer davantage d’idées. Veillez à inclure tous les membres de l’équipe, même les personnes qui ne sont pas directement impliquées dans le projet ou dont le travail ne consiste généralement pas à résoudre ces problématiques. Ces membres peuvent avoir des idées uniques parce qu’ils viennent d’horizons différents et peuvent avoir des façons différentes d’aborder le problème par rapport à vos méthodes habituelles.

Comment démarrer ?

Lorsque vous réunissez vos équipes en groupe pour faire un brainstorming, établissez quelques règles de base. Parmi les règles habituelles, citons la possibilité pour chacun d’avoir son mot à dire, la valorisation égale de toutes les idées (même si vous ne pouvez probablement pas les mettre toutes en œuvre, vous devez noter toutes les idées exprimées par les membres de l’équipe) et l’interdiction de critiquer ou de dénigrer.

Vous devrez également suivre certaines étapes et techniques pour que les séances de brainstorming soient productives. Définissez l’objectif de la séance et expliquez pourquoi vous recherchez de nouvelles idées.

Vous voudrez peut-être poser des questions ouvertes pour développer la créativité de chacun. Ne venez pas en sachant que vous allez probablement suivre une idée que vous avez déjà développée, ou que vous faites perdre du temps à tout le monde. Vous risquez également de passer à côté de la créativité et de l’innovation du groupe dans son ensemble ; d’autres personnes pourraient avoir des idées auxquelles vous n’avez même pas pensé.

Une fois le groupe réuni, vous pouvez demander à chaque personne de proposer une première idée et encourager tout le monde à s’exprimer. Vous pouvez également noter les idées sur un grand tableau blanc, en notant la contribution de chacun pour montrer que toutes les idées sont valables.

Grâce au brainstorming, vous serez en mesure de produire de nombreuses idées différentes et pourrez finalement choisir celles qui vous semblent les plus appropriées pour votre projet.

2. Instaurer des jeux de rôle

Photo d'un groupe d'amis dans un café

Le jeu de rôle est une méthode de formation courante dans les groupes militaires et d’intervention d’urgence. Certaines entreprises ont commencé à utiliser cette méthode pour former de nouveaux employés.

Les jeux de rôle ne doivent cependant pas être limités seulement aux nouveaux employés. Lorsque vous mettez en scène différentes situations et scénarios, vous pouvez développer de nouvelles façons d’aborder un problème et proposer des solutions pertinentes. Vous aiderez également les membres de l’équipe à prendre confiance en eux et à se sentir plus à l’aise dans des situations inhabituelles, car ils devront réagir rapidement à des situations inédites.

Le jeu de rôle implique que deux ou plusieurs membres d’un groupe jouent une situation. Il peut s’agir de scénariser un rendez-vous client, faire une présentation, interviewer ou résoudre des conflits. En fait, vous pouvez jouer toute situation qui pourrait être compromettante par une “répétition”.

Lorsque les membres de votre équipe sont capables de jouer un scénario avant de rencontrer la situation dans la vie réelle, ils auront un peu d’entraînement pour trouver des solutions rapidement. Vous pouvez également envisager le scénario d’une manière différente et plus élaborée, avec des moyens uniques de résoudre les problèmes.

Comment démarrer ?

Lorsque vous commencez un jeu de rôle, commencez par expliquer les enjeux puis engagez un véritable plan d’action. Introduisez les problématiques rencontrées et décrivez en quoi le jeu de rôle pourrait être utile pour y répondre, afin que les membres du groupe commencent à réfléchir à la manière dont ils l’aborderont.

Précisez que vous et les autres membres de l’équipe n’êtes pas là pour juger ; vous voulez plutôt que le groupe développe des solutions et des façons de gérer les différents scénarios qui pourraient se produire dans leur travail. Attribuez des rôles et mettez la situation en scène.

Après la séance de jeu de rôle, faites un compte rendu. Demandez aux membres du groupe de discuter de ce qui s’est bien passé et de ce qui pourrait être amélioré. Si l’objectif de la session est de trouver de nouvelles idées pour un projet ou une situation, vous pouvez noter les différentes idées apportées par les participants.

3. Recadrer la situation

Recadrer un problème ou une situation peut vous aider à le réinterpréter. Lorsque vous présentez le problème d’une nouvelle manière, vous ouvrez différentes possibilités quant à la manière dont les gens réagissent, ressentent et examinent la situation, ce qui peut finalement conduire à de nouvelles solutions. Envisagez d’autres significations, contextes et perspectives pour la situation en question. Réfléchissez également à ce que le problème peut vous apprendre. Une fois que vous aurez examiné ces différents angles, vous pourrez peut-être voir la situation sous un nouveau jour et découvrir une nouvelle approche.

Vous pouvez aussi demander à d’autres personnes de reformuler le problème pour vous. Cela peut augmenter le nombre d’angles à partir desquels vous pourrez envisager le problème et les solutions possibles.

4. Tirer le meilleur parti du flow créatif

photo de poissons verts et jaunes sur l'eau

Lorsque vous êtes complètement absorbé par un projet au point d’être tellement immergé que vous en oubliez la notion du temps, vous êtes dans un état de “flow créatif“. Cet état est corrélé à une forte performance créative, ce qui signifie que vous pourriez produire certaines de vos meilleures idées lorsque vous y êtes immergé.

Le flow créatif se produit lorsque vous êtes profondément impliqué dans une activité qui vous engage et vous apporte du plaisir, donc si vous êtes passionné par un projet, vous avez plus de chances de vous retrouver dans cet état.

Vos pensées et idées pendant que vous êtes dans cet état pourraient représenter certaines de vos plus grandes réussites.

5. Restez ouvert d’esprit et flexible

Femme montrant un panneau "ouvert"

Une qualité commune que l’on retrouve chez les personnes créatives est qu’elles ont tendance à ne pas voir de limites là où d’autres pourraient en voir ; les limites ne font qu’entraver l’innovation. Si vous remarquez constamment les limites de ce que vous pouvez faire, vous ne pourrez pas développer de solutions qui “sortent des sentiers battus”.

Au lieu de se limiter à ce que les règles permettent, les personnes qui pensent de manière innovante ne voient pas les solutions comme étant limitées. Au lieu de cela, ils utilisent des compétences créatives de résolution de problèmes pour voir les possibilités comme illimitées.

Si vous souhaitez améliorer votre processus et vos compétences créatives, soyez ouvert aux solutions qui peuvent dépasser les contraintes que vous connaissez. Considérez également les idées des autres, ce qui peut impliquer des processus de résolution de problèmes peu familiers ou atypiques pour vous et votre équipe.

L’ego : votre meilleur ennemi

homme montrant une photo de lui

Vous pouvez et allez probablement rencontrer des revers dans votre carrière et votre vie. Toutes vos idées ne se réaliseront pas. Ce qui vous distinguera, c’est votre capacité à considérer les échecs comme temporaires, plutôt que permanents. Si vous continuez à essayer, vous finirez par réussir – il vous faudra peut-être trouver une nouvelle approche pour y parvenir.

Mary Higgins Clark, écrivaine célèbre appelée la “reine du suspense”, a reçu 40 lettres de refus en 6 ans avant de publier son premier romain. A son actif, Mary a 51 romans, et chacun d’entre eux a été un best-seller.

Aussi, ayez confiance dans vos capacités et vous réussirez. Si un membre de votre équipe a une idée lumineuse, faites-le savoir aux autres. On reconnait les leaders à leur faculté à reconnaître les réalisations des autres et leur donner du crédit, de sorte que les membres de votre équipe seront plus motivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *